Trucs et astuces

La réduction des pertes et du gaspillage de nourriture est essentielle dans un monde où des millions de personnes souffrent de la faim chaque jour. À nous de changer nos habitudes et de gaspiller le moins de nourriture possible ! En ne consommant pas de viande ou en en mangeant moins, nous pouvons nourrir beaucoup plus de personnes. Il est également primordial d’éviter le gaspillage alimentaire. Voici quelques conseils pour éviter le gaspillage alimentaire.

  1. Passez à une alimentation plus saine et plus durable.

En ne mangeant pas de viande, nous pouvons nourrir beaucoup plus de personnes !

  1. N’achetez que ce dont vous avez besoin.

Planifiez vos repas et faites une liste de courses ! Ainsi, vous évitez de gaspiller de la nourriture et vous économisez de l’argent !

  1. Optez pour les fruits et légumes les moins beaux.

Ne vous inquiétez pas, ils ont le même goût ! Vous pouvez aussi toujours les utiliser dans des smoothies ou des jus. En outre, vous pouvez acheter les légumes et fruits déformés dans plusieurs supermarchés à prix réduit.

  1. Stockez votre nourriture de manière intelligente.

Rangez vos vieux produits dans l’armoire, le réfrigérateur ou le congélateur et les nouveaux derrière. Veillez à conserver les aliments frais ouverts dans une boîte hermétique dans le réfrigérateur et vérifiez toujours que les emballages sont correctement fermés. Votre frigo doit toujours être bien rangé ! Un réfrigérateur bien rangé vous donne une meilleure vue d’ensemble, ce qui réduit le gaspillage alimentaire inutile.

  1. Saviez-vous qu’il existe une différence entre la DDM et la DLC ?

DDM est l’abréviation de date de durabilité minimale (ou « à consommer de préférence avant le… »), ce qui signifie que vous pouvez toujours consommer le produit après la date de péremption si l’aspect et l’odeur du produit sont normaux.

DLC signifie date limite de consommation (ou « à consommer jusqu’au… »), les produits avec une DLC ne peuvent pas être utilisés après la date de péremption.

  1. Commencez en douceur

Essayez de cuisiner de petites portions à la maison ou de partager un grand plat au restaurant.

  1. Conservez et mangez vos restes.

Vous pouvez conserver vos restes au réfrigérateur ou les congeler. Ainsi, vous pouvez les manger à un autre moment. Cette démarche réduit le gaspillage alimentaire, mais c’est aussi très pratique si vous n’avez pas envie de cuisiner ou si vous n’avez pas le temps de cuisiner ! Certains restes peuvent également être utilisés comme ingrédients dans un autre plat. Emportez vos restes avec vous pour le déjeuner !

  1. Utilisez vos restes de nourriture !

Au lieu de jeter vos restes de nourriture, vous pouvez les composter. Ainsi, vous redonnez des nutriments au sol et vous réduisez votre empreinte carbone.

Saviez-vous que vous pouvez faire un bouillon de légumes à partir de déchets alimentaires ? Par exemple, conservez les pelures d’oignon, les extrémités du fenouil, les trognons de chou-fleur, les petits morceaux d’ail : Faites revenir les restes de légumes comme la partie supérieure, les tiges, les pelures et autres morceaux avec un peu d’huile d’olive ou de beurre, puis ajoutez de l’eau et laissez mijoter pour obtenir un bon bouillon de légumes.

  1. Utilisez tous vos ingrédients/légumes

Mangez la peau ! Beaucoup de gens épluchent leurs légumes avant de les consommer : saviez-vous que la plupart des vitamines se trouvent dans la peau ? Par exemple, la carotte ou la betterave ; il est préférable de bien les laver d’abord et de les couper ensuite pour les utiliser sans les peler.

Autre anecdote : saviez-vous que vous pouvez manger le pied du brocoli et du chou-fleur ? Délicieux dans un wok ! En utilisant toutes les parties du légume, vous évitez d’en jeter inutilement et vous en avez plus pour votre argent !

MORELIFE
LESSMEAT